Constipation : définition et symptômes

Sommaire

 

La constipation touche régulièrement 14 % des Français, et des femmes en majorité.

Qu'est ce que la constipation ?

C'est un trouble très fréquent, dont on connaît bien les symptômes : difficultés à aller à la selle, maux de ventre, ballonnements. En fait, en médecine, la constipation a une définition très précise : elle correspond à moins de 3 selles d'évacuation naturelle par semaine et au moins une fois sur quatre des selles de consistance dure (on parle de « scybales ») et une difficulté à émettre les selles (que l'on appelle « dyschésie »).

La dyschésie, qui se traduit par une sensation d'évacuation incomplète des selles, est considérée comme une forme de constipation par les médecins, même si les personnes vont à la selle « normalement ».

On distingue donc :

  • la constipation de transit : des selles dures et moins de trois par semaine ;
  • la constipation terminale (ou distale) : qui est un trouble de l'évacuation des selles, avec sensation de défécation difficile, demandant beaucoup d'efforts de poussée et laissant une impression d'insatisfaction.

L’analyse des symptômes suffit habituellement pour distinguer constipation de transit ou distale (au toucher rectal dynamique avec effort de poussée). Des examens complémentaires permettent de distinguer les différentes constipations quand elles sont sévères et/ou rebelles au traitement médical :

  • mesure du temps de transit colique pour la constipation de transit ;
  • test d’expulsion du ballonnet pour identifier les troubles de l’évacuation rectale ;
  • manométrie anorectale pour la constipation distale (elle permet le recueil de données objectives sur les pressions du canal anal, l’existence et la qualité du réflexe rectoanal inhibiteur, la sensibilité rectale à la distension et sur la qualité de la relaxation sphinctérienne au cours des tentatives d’évacuation).
Lire l'article

Les symptômes associés

La constipation s'accompagne fréquemment de ballonnements et de douleurs intestinales, voire de saignements rectaux.

La constipation peut être soit :

  • passagère, c'est-à-dire que le transit va revenir à la normale rapidement et naturellement
  • chronique : c'est le cas si la constipation dure depuis 3 à 6 mois. Il est important, dans ce cas, de consulter rapidement un médecin.
Lire l'article

La constipation : un trouble à prendre au sérieux

Même si elle est le plus souvent banale, la constipation est très inconfortable et peut avoir des conséquences importantes sur la qualité de vie. Comme c'est un sujet tabou, les personnes attendent souvent trop longtemps avant d'en parler à un médecin.

Chez les enfants, le fait de ne pas traiter la constipation risque de la rendre chronique, et surtout d'avoir des conséquences importantes sur le bien-être de l'enfant. Dans tous les cas, il faut donc réagir avant que ce trouble ne vous gâche la vie !

Aussi dans la rubrique :

Comprendre la constipation

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider