6 plantes laxatives

Une personne sur cinq souffre de constipation occasionnelle ou chronique. Et parmi elles, les femmes sont beaucoup plus touchées que les hommes. Douleurs abdominales aiguës, ballonnements ou encore hémorroïdes sont autant de conséquences d'une constipation non soignée. Heureusement, il existe un grand nombre de remèdes pour prévenir et traiter ce désagrément. 

Certaines plantes notamment, prises sous forme de gélules ou d'infusions, ont des propriétés laxatives efficaces. Découvrez-les !

La guimauve

La guimauve
© Eva the Weaver CC BY-NC-SA 2.0 / Flickr

Cette plante, et plus particulièrement sa racine, agissent en douceur contre la constipation occasionnelle. En effet, la guimauve contient des mucilages, une substance qui a pour propriété d'augmenter le volume des selles et de leur donner une consistance plus molle, ce qui favorise un bon transit.

Utilisez la guimauve en décoction : 

  • Mettez 2 g de racine séchée de guimauve dans 250 ml d'eau froide et portez à ébullition. 
  • Laissez ensuite bouillir pendant 10 min environ avant de filtrer. 
  • Buvez une tasse de cette décoction le soir au coucher et renouvelez le lendemain si nécessaire.

La bourdaine

La bourdaine
© John Rusk / Flickr

L'écorce de cet arbuste présente des propriétés laxatives. En effet, elle stimule les muscles de l'intestin, ce qui booste le transit, et améliore l'hydratation des selles au niveau du colon, favorisant ainsi leur expulsion. 

Vous trouverez de l'écorce de bourdaine dans les magasins de produits naturels, comme les herboristeries ou les magasins de produits biologiques. Utilisez uniquement de l'écorce séchée et non de l'écorce fraîche, dont l'effet est beaucoup trop puissant.

Préparez-la sous forme de décoction.

  • Mélangez 5 g de bourdaine séchée dans 200 ml d'eau.
  • Portez à ébullition et laissez bouillir 10 min. 
  • Laissez reposer 2 h avant de filtrer. 
  • Buvez une tasse de cette préparation avant chaque repas.

Bon à savoir : la bourdaine est une plante laxative particulièrement puissante. Le traitement ne doit donc pas excéder 10 jours, et son utilisation est déconseillée chez l'enfant. N'hésitez pas à l'associer avec une plante plus douce, telle que la guimauve, et à demander conseil à un herboriste.

La chicorée

La chicorée
© Thinkstock

Les feuilles de chicorée ont pour propriété de détendre les muscles du ventre, ce qui permet de lutter efficacement contre la constipation. 

La chicorée fraîche est particulièrement recommandée pour cet usage, tandis que la chicorée sèche est beaucoup moins efficace. 

Pour profiter de son action anti-constipation :

  • faites infuser 15 g de feuilles fraîches dans un demi-litre d'eau bouillante pendant 10 min ; 
  • filtrez et buvez toute la préparation le matin, en deux ou trois fois.

Le plantain

Le plantain
© suerob / 123RF

Aujourd'hui considéré comme une mauvaise herbe, le plantain, également appelé « queue de rat », est pourtant une herbe médicinale utilisée depuis des siècles. Il est riche en mucilages qui permettent de combattre la constipation passagère. 

Pour profiter de ses bienfaits, il suffit de le préparer sous forme de tisanes, en faisant infuser une pincée de feuilles dans une tasse d'eau bouillante pendant 10 min environ.

Le psyllium, autre plante très utilisée pour combattre la constipation, est une variété de plantain originaire d'Inde et d'Iran. On utilise ses graines, dont l'enveloppe est également riche en mucilages.

Bon à savoir : le plantain ne possède pas de contre-indications connues, mais, par précaution, mieux vaut éviter d'en consommer lorsqu'on est enceinte. Il est également conseillé de ne pas dépasser le dosage recommandé afin d'éviter un effet laxatif trop puissant.

Lire l'article

La violette

La violette
© Petit_Louis CC BY 2.0/Flickr

Riches en mucilages, les fleurs de violette sont utilisées traditionnellement pour lutter contre les constipations légères. Autrefois, dans les hôpitaux, on préparait ce que l'on appelle le « sirop violat » .

Sa recette est simple :

  • Dans un bocal en verre, versez 450 g de pétales de violettes et 1,5 L d'eau chauffée à 45 °C. 
  • Bouchez le bocal et laissez reposer pendant 10 à 12 h. 
  • Filtrez et pressez les pétales pour en exprimer le maximum de suc. 
  • Pesez ensuite la décoction et ajoutez deux fois ce poids en sucre en poudre. 
  • Faites ensuite épaissir la préparation au bain-marie jusqu'à obtenir la consistance d'un sirop. 
  • Conservez dans un flacon bouché, au réfrigérateur, et buvez 3 à 4 cuillères à café de ce sirop par jour.
Lire l'article

Le séné

Le séné
© mauroguanandi CC BY 2.0/Flickr

Le séné est un arbuste originaire d'Inde. Ses feuilles accélérèrent le transit et améliorent l'hydratation des selles, favorisant ainsi leur évacuation.

Cette plante s'utilise principalement sous forme de tisane. 

  • Laissez infuser 0,5 à 2 g de feuilles séchées de séné dans 200 ml d'eau bouillante pendant 10 min.
  • Filtrez le breuvage.
  • Buvez cette tisane le soir au coucher (la plante met 8 à 10 h à faire son effet). 

Bon à savoir : le séné est un laxatif puissant. Respectez à la lettre le dosage prescris et ne poursuivez pas le traitement au-delà de 10 jours car il peut avoir un effet irritant. Cette plante est par ailleurs déconseillée aux enfants de moins de 12 ans.

Pages Jaunes vous en dit plus

Vous connaissez maintenant un large choix de plantes qui soulageront votre constipation et vous aideront à retrouver un transit normal. Vous pouvez en apprendre davantage sur les causes et les symptômes de la constipation ainsi que sur les traitements efficaces pour la soigner en consultant notre site dédié à la constipation.

PagesJaunes vous donne les clefs pour guérir la constipation au quotidien :

Ces pros peuvent vous aider